13
Déc-2021

Route 71, Bourgogne du Sud

Aujourd’hui, partons en balade, direction la Bourgogne… plus précisément en Saône-et-Loire. Une destination que notre tribu adore, encore plus depuis qu’elle profite de son pied-à-terre dans le Charolais-Brionnais. L’occasion de vous parler d’un nouvel itinéraire touristique numérique, qui a été officialisé dans ce département il y a 2 ans :  la Route 71, Bourgogne du Sud…

Amis Baroudeurs d’ici et d’ailleurs, bonjour !

Ce n’est pas un hasard si la Saône-et-Loire est très appréciée par les randonneurs et les cyclistes. Les chemins de randonnée, comme les itinéraires de cyclotourisme, y sont nombreux et variés. En pratique, il est possible de parcourir à vélo le département en suivant 560 km de Voies Vertes. Ces routes traversent une nature verdoyante, un paysage composé pour l’essentiel de collines et de forêts, d’où surgissent à intervalles réguliers des coteaux où le vignoble s’épanouit. Car, est-il besoin de le rappeler, la Bourgogne est le pays du vin, un terroir qui réunit quelques-uns des meilleurs et des plus célèbres crus français. C’est ici, en effet, que l’on trouve le Maranges, le Bouzeron, les Côtes du Couchois, le Rully et le Mercurey, Mâcon et ses villages mais aussi le Saint-Véran, le Pouilly-Fuissé et le Pouilly-Loché, le Saint-Amour et le Moulin-à-Vent. La liste n’est pas exhaustive 😉

La Saône-et-Loire est réputée également pour son patrimoine majeur – elle héberge notamment l’abbaye de Cluny – et sa gastronomie. Enfin, il faut savoir que c’est sur ce territoire qu’est née la première Voie Verte de France, entre Cluny justement et Givry. C’est d’ailleurs cette référence historique, en forme de clin d’œil, qui a donné l’idée au président du Conseil départemental, André Accary, d’imaginer une nouvelle route touristique pour faire connaître ce pays. Sa vocation ? Permettre à tout le monde, aux résidents comme aux vacanciers, de découvrir les multiples richesses patrimoniales et les nombreux savoir-faire qui coexistent sur ce territoire. En 2019, la Route 71, Bourgogne du Sud a ainsi été officialisée.

ROUTE 71, BOURGOGNE DU SUD : Un concept digital pour une Route très touristique

La Route 71, Bourgogne du Sud est donc le nom du nouveau circuit touristique initié par le Département de Saône-et-Loire. La volonté sous-jacente était de reprendre le thème des anciennes « routes des vins » du Mâconnais et de la Côte chalonnaise, et de redorer leur image de marque en créant un nouvel itinéraire, plus dynamique.

Elisabeth ROBLOT_Conseil Départemental de Saône-et-Loire CD71

Comme l’explique Élisabeth Roblot, présidente de l’Agence Touristique départementale Destination Saône & Loire, vice-présidente en charge du tourisme et de l’attractivité du territoire, également conseillère départementale du canton d’Ouroux-sur-Saône, que nous avons rencontrée : « Le président du Département souhaitait positionner la Saône-et-Loire comme une destination touristique attractive, en valorisant de prime abord la production des crus de qualité, caractéristiques de la Bourgogne.

Nous avons donc commencé à travailler sur la vigne et le vin dans le 71, et recensé 156 communes viticoles sur le territoire. Il s’est avéré qu’il serait difficile de créer une route des vins départementale qui passerait par toutes ! Nous avons alors imaginé un concept digital pour la définir. Très vite, nous nous sommes dit : pourquoi ne pas l’étendre à toute l’offre touristique ? ». L’idée d’une application était lancée, qui recenserait non seulement les productions viticoles, mais aussi le patrimoine historique et culturel, les hébergements et les lieux de restauration, les animations et l’ensemble des activités disponibles sur le territoire.

Route 71, Bourgogne du Sud

Une nouvelle identité touristique pour la Saône-et-Loire

Actée en 2018, l’application Route 71, Bourgogne du Sud a été finalisée l’année suivante. Elle se consulte comme un site web, depuis la page d’accueil du site internet route71.fr ou directement en tapant app.route71.fr.

Route 71, Bourgogne du Sud

L’appli est alimentée par une base de données qui recense l’ensemble des acteurs touristiques du département, en collaboration avec le CRT Bourgogne-Franche-Comté. Tous les sites et lieux remarquables y sont mentionnés. « Le but » poursuit Élisabeth Roblot « est de mieux faire connaître la Saône-et-Loire, un territoire étonnant par sa richesse et sa diversité, qui compte entre autres plus de 300 édifices romans et 189 châteaux ! ».

Route 71, Bourgogne du Sud

L’application affiche une série de pictogrammes qui permettent, à travers l’arborescence, de découvrir toutes les infos utiles sur les vins, les restaurants, les hébergements, les sites à visiter, les parcs d’attraction… Un agenda est réactualisé en fonction de l’actualité culturelle et des animations référencées par les offices de tourisme. Il est possible d’affiner la recherche pour trouver précisément ce que l’on désire : un hébergement insolite ou un gîte, plutôt qu’un hôtel… Un restaurant traditionnel ou gastronomique… « À l’opposé d’une forme de tourisme cloisonné, cette nouvelle identité touristique valorisée via l’application numérique devient alors synonyme d’expériences multiples et croisées, à vivre et partager sur un territoire identifié ».

Les « ambassadeurs » de la Bourgogne

La conception de l’appli a généré une réflexion annexe, qui a abouti à la création d’un réseau d’« ambassadeurs ». « La pandémie, en 2020, a contraint beaucoup de structures à fermer leurs portes dans notre département. Nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions aider nos commerçants et imaginé ce rôle d’ambassadeur. Devient ambassadeur celui qui en fait la demande et qui s’engage à assurer la promotion de la Route 71 auprès de sa clientèle et de ses prospects. À charge pour lui de mettre en place les actions qui peuvent l’aider à faire connaître son activité, mais qui contribueront aussi au rayonnement et à la notoriété de cette nouvelle route touristique ».

Route 71 versus Road 66

« En parallèle, tous nos outils de communication ont été réorganisés autour de cette application qui, finalement, donne une nouvelle identité à notre territoire ». De nouveaux visuels permettent de valoriser les diverses filières touristiques : l’œnologie, le cyclotourisme, la gastronomie, le patrimoine et les produits du terroir sur l’ensemble des micro-territoires. « Nous avons initié une campagne d’affichage dans le métro parisien, et diffusé des spots sur les antennes des radios nationales et sur TF1. Le but est d’être lisible, mais aussi visible. Afin de mettre en valeur, plus qu’un département, un environnement où il fait bon vivre ou séjourner ». Grâce à quoi, la nouvelle Route 71 deviendra peut-être la réplique bourguignonne de sa mythique consœur, la Route 66 aux États-Unis ; un itinéraire qui véhiculera des images d’échappées, de rencontres et de liberté !

L’application Route 71, Bourgogne du Sud est destinée à évoluer au fil des mois et des années. Elle s’enrichira avec d’autres informations, comme les itinéraires des Voies Vertes ou Bleues par exemple. Dans l’intervalle, à vous de jouer et de l’utiliser pour vivre de magnifiques aventures sur ce territoire étonnant !

Route 71, Bourgogne du Sud

La tribu des Baroudeurs, en direct de Lugny-les-Charolles en Saône-et-Loire

L’aventure continue sur Facebook / Twitter Instagram / YouTube

Crédits photos : ADT, Conseil Départemental de Saône-et-Loire CD71, DSL71 Les Coflocs

 

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler