17
Juil-2022

Bibracte : pourquoi prévoir cette journée gauloise ?

Sur la route 71, nous nous sommes offerts récemment une « Journée gauloise » au cœur du Morvan, à Bibracte plus précisément. Une expérience à programmer d’urgence sur vos tablettes si vous vous intéressez à l’histoire ou que vous êtes à la recherche d’une sympathique idée de sortie !

Amis Baroudeurs d’ici et d’ailleurs, bonjour !

Perché sur les hauteurs du mont Beuvray, à plus de 800 m d’altitude, le site archéologique de Bibracte est un véritable condensé d’histoire. Il révèle les secrets de l’ancienne cité gauloise, qui fut la capitale du peuple éduen il y a plus de 2 000 ans. Classé « Grand site de France », labellisé Tourisme & Handicap, il est accessible à tous, et pour des tarifs tout doux ! Nous sommes allés le découvrir, en profitant au passage de la « Journée gauloise » afin de tirer parti au maximum de la visite et des animations proposées.

Le mont Beuvray & le site de Bibracte

Le mont Beuvray, c’est d’abord un espace naturel remarquable occupé par des futaies de hêtres, avec des belvédères qui s’ouvrent sur les paysages préservés du Morvan ; une caractéristique qui lui a valu d’être labellisé Grand Site de France en 2008 par le ministère en charge de l’Écologie et du Développement durable.

Mais le mont Beuvray est aussi réputé pour être un site archéologique majeur, une référence pour les scientifiques qui se passionnent pour l’histoire et la période gallo-romaine. Il hébergeait jadis la ville de Bibracte, qui fut le théâtre de plusieurs épisodes importants de la guerre des Gaules. Aujourd’hui réduite à l’état de vestiges, la cité reste un site archéologique majeur, qui continue à être fouillé par des archéologues en provenance de toute l’Europe. Le résultat des différentes campagnes est exposé en partie dans le musée, édifié sur place.

Bibracte

L’histoire du lieu

Bibracte est l’illustration parfaite des oppida, ces vastes agglomérations fortifiées que l’on retrouvait en France et en Europe au Ier siècle avant notre ère. Ceinturée d’une fortification monumentale longue de 5 km, la ville occupait 135 ha (plus probablement 200, puisque des recherches récentes ont montré qu’il existait jadis un autre rempart, plus étendu) et comptait un certain nombre d’agglomérations-satellites sur ses flancs.

À une époque où la Gaule était habitée par différents peuples, Bibracte était la capitale des Éduens, lesquels avaient conclu un traité d’alliance avec Rome ; ce en qui fait aussi l’endroit idéal pour comprendre la « romanisation » progressive du territoire. À son apogée, la ville comptait 5 000 habitants et représentait un centre économique important. Bibracte sera progressivement désertée dès la fin du Ier siècle. Un couvent franciscain y fut fondé au XIVème siècle, et abandonné 2 siècles plus tard.

Les prestations proposées

Aujourd’hui, Bibracte se divise en 2 pôles : la partie ouverte au public, qui compte un musée mais aussi tout un programme de visites (libres ou guidées) et d’animations (expositions, ateliers pour les enfants…) et le secteur qui s’organise autour du Centre de recherches. Ce dernier est réservé aux scientifiques et aux archéologues puisque le site continue de bénéficier de campagnes de fouilles.

La visite du musée de Bibracte

Le musée de Bibracte a été conçu afin d’exposer au public les résultats des différentes recherches effectuées sur le site. Il abrite une exposition permanente. Accompagnés par notre génialissime guide Niels, nous avons passé la matinée au sein du musée. Au premier étage, une galerie expose le phénomène de l’urbanisation qui a conduit à l’éclosion de plus de 200 oppida en Europe entre le IIIème et le Ier siècle avant J.C. Bibracte en est le témoignage le plus complet et le mieux conservé. De là, le visiteur progresse de salle en salle, à travers les différents espaces thématiques. La galerie inférieure explore, en détail, les différents secteurs de l’oppidum de Bibracte, son rempart, ses édifices publics ou privés et évoque le quotidien des habitants.

Plus de 1 600 objets et fragments originaux sont présentés, aux côtés de reconstitutions et de maquettes, de plans, de cartes et de dessins, de photographies aussi ; un véritable voyage en arrière dans le temps, et dans l’histoire ! À noter : la remise d’un livret-jeu, lors de l’achat du billet, permet de s’amuser en famille pendant la visite (à destination des 7-12 ans).

Bibracte

Bibracte

Bibracte

L’exposition temporaire Sacré Mormont !

Jusqu’au 13 novembre 2022, le musée de Bibracte accueille une exposition temporaire, réalisée en collaboration avec le musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne, la division Archéologie du canton de Vaud et l’Archéodunum SA. Sacré Mormont révèle les secrets d’une campagne de fouilles effectuée sur la colline de Mormont en Suisse, qui a livré, à la curiosité des archéologues, plus de 250 fosses et des milliers d’objets et d’ossements datés de 100 ans avant notre ère.

La scénographie de l’exposition emprunte les codes du polar et dévoile les coulisses d’une enquête menée sur place par les scientifiques. Nous ne l’avons pas encore visitée, mais nous reviendrons très vite la découvrir !

La découverte de l’Oppidum

Afin de parfaire les connaissances toutes fraîches acquises le matin, nous avons suivi Niels l’après-midi au sommet du Mont Beuvray. Il nous a guidé au cœur d’une forêt de hêtres trentenaires jusqu’aux ruines de l’ancienne cité de Bibracte. Sur place, il est plus facile de comprendre la manière dont les archéologues travaillent, puisque le site n’a pas fini de livrer ses secrets ; une manière également de voyager dans le temps, et d’observer l’organisation sous-jacente de la ville à l’époque où elle était active, et habitée.

Bonus : le panorama à 360° qui s’ouvre sur le paysage alentour ! Une balade que l’on vous conseille si vous êtes de passage en Saône-et-Loire.

Bibracte

Bibracte

Bibracte

Le restaurant Le Chaudron

Nous avions choisi de profiter de la « Journée gauloise », qui permet de découvrir le musée et ses expositions mais aussi de tester la cuisine traditionnelle de nos ancêtres les Gaulois. Direction Le Chaudron, le restaurant présent sur le site, qui propose des plats préparés avec des ingrédients que connaissaient les habitants de Bibracte et servis dans des répliques de la vaisselle de terre cuite, découverte grâce aux fouilles : émincé de chou lacto-fermenté, jeunes pousses d’épinards aux noisettes concassées, poule au chaudron, orge et pois cassés au fenouil et à l’ail des ours, navets cuits au jus, fromage sec ou frais au miel, quenelle croustillante au miel et coulis de pommes et de myrtilles, pain à l’épeautre. À arroser (avec modération) d’une chope de cervoise ! Noter qu’il est aussi possible de réserver un pique-nique à emporter.

Bibracte

Les animations

À Bibracte, il y a plein d’animations à découvrir ; comme des ateliers pour les enfants et les adolescents, qui leur permettent de s’initier aux techniques de fouille. Il existe aussi une saison culturelle, dont l’exposition temporaire marque le temps fort. Différente chaque année, elle s’est donnée pour mission de livrer un éclairage particulier sur la recherche en archéologie. Les sujets abordés sont toujours le résultat de partenariats scientifiques noués par Bibracte avec d’autres structures en Europe… et au-delà.

D’autres événements s’inscrivent dans cette saison estivale, comme des soirées de projection de documentaires archéologiques, des concerts, des expositions et des lectures, la participation aussi aux Journées de l’archéologie et aux Journées du patrimoine… Découvrez le programme en ligne.

Pratico-pratique Bibracte

Musée – mont Beuvray 71990 Saint-Léger-sous-Beuvray

Tél. : 03 85 86 52 35

Horaires d’ouverture

Le musée est ouvert du 13 mars au 13 novembre 2022, de 10h à 18h (jusqu’à 19h en juillet et en août), 7 jours sur 7.

Le site archéologique et naturel est en accès-libre toute l’année. Circulation automobile restreinte en juillet et en août, aux heures d’ouverture du musée. Visites guidées à partir du musée les dimanches et jours fériés & tous les jours pendant les vacances scolaires (en période d’ouverture du musée) sur réservation.

Le restaurant Le Chaudron est ouvert tous les midis pendant les vacances scolaires, les dimanches et les jours fériés. En juillet & en août, il est ouvert tous les midis et les mercredis soirs. Réservation obligatoire au 03 85 86 52 40.

Boutique cadeaux & librairie

Tarifs

Entrée musée (comprend l’entrée à l’exposition temporaire)

  • Plein tarif : 7,50 €
  • Tarif réduit : 5,50 €
  • Gratuit : moins de 12 ans

Visite guidée du site archéologique* 

  • Plein tarif : 12 €
  • Tarif réduit : 10 €
  • Gratuit : moins de 12 ans

Visite guidée du musée*

  • Plein tarif : 12 €
  • Tarif réduit : 10 €
  • Gratuit : moins de 12 ans

Visite nature*

  • Plein tarif : 15 €
  • Tarif réduit : 12 €
  • Gratuit : moins de 12 ans*tarif comprenant l’entrée gratuite au musée et à l’exposition temporaire

Journée gauloise

  • Plein tarif : 27 €
  • Tarif réduit : 25 €
  • Moins de 12 ans : 12,50 €

Comprend l’entrée gratuite au musée et à l’exposition temporaire, la visite guidée du site archéologique ou du musée et un repas au Chaudron.

Nous avons passé une excellente journée, intéressante et atypique, qui nous a permis de faire un saut dans le passé. La Bourgogne reste décidément une région que nous aimons beaucoup et que nous aurons encore beaucoup de plaisir à explorer.

Et vous ? Connaissez-vous ce territoire ? Avez-vous déjà visité le site de Bibracte ? N’hésitez pas à nous raconter vos expériences et découvertes. On adorerait les partager !

Bibracte

La tribu des baroudeurs, en direct de Saint-Léger-sous-Beuvray en Saône-et-Loire

L’aventure continue sur Facebook / Twitter / Instagram / YouTube

0

 goûts / Un commentaire
Partager cet article:
  1. Tertems /

    Cialis 20 Mg Tadalafil [url=http://buycialikonline.com]best cialis online[/url]

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler