21
Jan-2019

Un week-end à bord de La Péniche, un bateau des Canalous

Oyé oyé moussaillons : prêts pour une virée sur le Canal du Centre en Bourgogne à bord de La Péniche Aligoté ? Un bateau sans permis, spacieux et très bien aménagé qui permet une véritable parenthèse détente ! Venez, on vous emmène…

Amis Baroudeurs d’ici et d’ailleurs, bonjour !

Il est grand temps de vous raconter plus précisément ce week-end hors du temps que nous avons eu l’occasion de vivre grâce à l’invitation des Canalous, une société née en 1982 à Digoin en Bourgogne. Saluons au passage l’initiative de cette poignée de passionnés du tourisme fluvial, parmi les tous premiers à faire découvrir leurs régions à bord d’un bateau habitable sans permis !

La vidéo postée sur notre chaine YouTube ainsi que les photos sur nos comptes Facebook Instagram et Twitter avaient semblé vous plaire, et les questions nombreuses n’ont pas tardé à arriver. Aussi nous allons tacher d’y répondre afin que vous puissiez, vous aussi, prendre toutes les informations pour planifier une escapade en famille ou entre amis sur l’eau dès les beaux jours de cette nouvelle année qui a démarré !

Les Canalous, itinérance douce made in France

Ah la France, ce pays aux 1 000 facettes qui ne cesse de nous surprendre ! En échangeant avec Les Canalous, nous avons découvert avec plaisir que, loin d’être uniquement un loueur de bateaux, cette société française est également un constructeur de bateaux fluviaux. Peut-être connaissez-vous le célèbre Tarpon par exemple, un des grands classiques en matière de bateaux fluviaux ?

Aujourd’hui, Les Canalous avec 41 bases de départ en France sont devenus une référence du tourisme fluvial et proposent des séjours de 2 à 12 personnes, pour tous les budgets et tous les publics. Que vous ayez envie d’une escapade sur l’eau en couple, en famille, avec un groupe d’amis, vous devriez trouver votre bonheur avec leur flotte incluant un accès aux personnes en situation de handicap.

 Cap sur le Canal du Centre

Tout d’abord, il nous a fallu choisir la destination de notre séjour. En parcourant le catalogue des Canalous, le choix des destinations nous a impressionné : en France ou à l’étranger, les régions où naviguer sont nombreuses. Avec nos amis, nous avons rapidement opté pour un séjour en Bourgogne, à proximité de nos domiciles, idéal pour un break de 2 jours. Le port de Digoin en Saône-et-Loire a donc été validé. Facile d’accès, pratique pour stationner nos véhicules pendant notre balade et surtout l’idée de découvrir sous un autre angle cette partie du Canal du Centre que nous connaissons bien pour la parcourir à vélo ou en voiture régulièrement.

Ce samedi matin fin septembre, rendez-vous était donné à 8h à la maison du bateau au port de Digoin, à proximité de Paray-le-Monial, pour découvrir notre bateau en compagnie de Jean-Pierre.

La Péniche Aligoté, notre bateau confortable

Après avoir signé les derniers papiers et déposé notre caution, nous posions le premier pied sur le nouveau modèle 12 places des Canalous : la Péniche « Aligoté ». Sous le regard amusé des canards, les enfants découvraient l’espace et les 6 cabines avec couchette double et les 3 sanitaires (3 douches, 3 lavabos, 3 WC électriques) en commentant : « Waouh c’est grand ! Mais il y a combien de cabines ! On s’installe, allez vite vite, on part ! ».

Après avoir déposé les valises, les courses dans les 2 frigos et jeux dans les placards, accrocher les vélos à l’arrière du bateau, la concentration est de mise lorsque Jean-Pierre nous présente précisément le bateau flambant neuf, ses différents équipements (eau chaude et froide, chauffage, électricité…). Première belle surprise : l’espace est fonctionnel, les trappes de rangement pratiques pour glisser toutes nos affaires.

Place au brief : il est de temps découvrir les commandes et de s’initier aux manœuvres de pilotage, d’accostage et apprendre à passer les écluses avec ce bateau sans permis. L’heure est à la concentration car nous sommes bien loin d’être des vieux loups de mer ! Mention spéciale au chef de la tribu, à qui nous tirons bien notre chapeau : c’est lui qui est désigné pour sortir La Péniche du port, gentiment stationnée entre d’autres bateaux, et de tester un demi-tour pour apprendre à dompter les gaz et le gabarit.

4, 41 mètres de large pour 15 mètres de long pour ce modèle… alors quand on apprend que le canal fait entre 17 et 20 mètres, on fait un peu d’huile au départ mais le coup de main est rapidement pris pour profiter tranquillement de la joie de naviguer !

Avec une vitesse moyenne de 6 km/h, nous voici lancés tranquillement en direction de Génelard où nous passerons la nuit. Nous observons, amusés, les 6 enfants s’installer dans leur cabine. L’espace est bien organisé avec des rangements bien pensés.

Une première croisière fluviale

Le beau temps étant de la partie, nous ouvrons rapidement l’habitacle et les loustics transforment le pont en piste de danse, cheveux au vent, pendant que nous savourons ce rythme lent, admirant les paysages qui défilent, saluant les cyclistes et piétons qui profitent des voies aménagées le long du canal.

Les consignes de sécurité ont été données aux enfants qui trouvent rapidement leurs repères sur cette maison mobile et se portent volontaires, à tour de rôle, pour nous aider à passer les 11 écluses de la portion choisie entre Digoin et Génelard. Le coup de main est rapidement pris pour franchir ces étapes et loin d’être pénibles, ces pauses rythment le voyage et le dynamisent avec des enfants plus qu’enthousiastes de pouvoir aider à la navigation.

Entre jeux, chants, lecture et devoirs, les heures défilent tranquillement pendant ces vacances fluviales. Le soleil chauffe nos joues et nous profitons d’un déjeuner en terrasse le samedi. Assez incroyable pour une journée fin septembre !

En fin d’après-midi, nous atteignons Génelard comme prévu où nous accostons. Les enfants profitent des aménagements de l’étape pour courir, faire du vélo avant de rapidement remonter à bord.

Après une douce soirée, nous partons tous ronfler en cabine avant de profiter au réveil, d’un petit-déjeuner gourmand dans la salle où le chauffage nous permet de ne pas ressentir la fraicheur extérieure de l’automne.


Le ventre plein, il est temps de lever l’ancre pour repartir en direction de Digoin avec une halte prévue au port de Paray-le-Monial où nous retrouverons des amis du coin pour le déjeuner. Belle surprise que de les voir venir à notre rencontre à vélo. Notre marmaille, met rapidement ses deux roues à terre,  ravie de pouvoir faire la course avec le bateau !


Nous devons avouer que nos craintes de trouver ce week-end un peu longuet, pour notre groupe de 10 personnes, se sont rapidement envolées : quel plaisir d’adopter un autre tempo sur l’eau !

Un séjour doux, paisible, véritablement reposant pour nous permettre d’aborder l’hiver en toute quiétude ! C’est donc véritablement conquis que nous accostons à Digoin dimanche en fin de journée après avoir traversé, pour le plaisir, le superbe pont Canal de Digoin !


Petits et grands retrouvent la terre ferme en rêvant déjà de larguer les amarres lors d’une prochaine croisière maritime, pourquoi pas sur une semaine en France ou à l’étranger…

Merci aux Canalous pour cette incroyable expérience que vous nous avez permis de vivre en famille et entre amis, remplie de découvertes qui font de jolis souvenirs à tous !

Pratico-pratique Les Canalous

Canalous Plaisance
BP 63 – 71160 Digoin
Tél. : 03 85 53 76 74
Site internet : www.canalous-plaisance.fr 
Facebook : @lescanalous
Instagram : @les_canalous

La tribu des Baroudeurs en direct de Lempdes dans le Puy-de-Dôme

L’aventure continue sur Facebook / Twitter Instagram / YouTube

 


0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler