18
Mai-2020

Vacances à vélo en famille : les points clés de l’organisation pour un vélotour réussi

Circuit, matériel, équipement, alimentation, organisation quotidienne… Le voyage à vélo ne s’improvise pas, surtout lorsqu’on envisage l’itinérance avec des enfants : quelles sont les clés de réussite pour réussir ses vacances à vélo en famille ?

Amis Baroudeurs d’ici et d’ailleurs, bonjour !

Envisager un circuit à vélo avec des enfants, même avant qu’ils soufflent leur première bougie, est aujourd’hui tout à fait possible ! Les fabricants de matériel rivalisent d’imagination pour permettre aux familles de voyager à vélo plus facilement. N’hésitez pas à prendre conseil auprès des fournisseurs, d’autres voyageurs et aussi à écouter vos enfants. En fonction de leurs envies, âge et capacité physique, vous affinerez votre recherche !

Le slow tourisme et tourisme vert sont depuis quelques années de plus en plus sollicités. Le déconfinement progressif permettant de circuler dans un rayon de 100 km (à vol d’oiseau) autour de chez soi va probablement accentuer cette tendance. Vous avez probablement envie de partir à votre tour. Voici quelques conseils pour vous lancer, dans un voyage à vélo en France et surtout avoir envie de renouveler l’expérience !

Après notre tour de France à vélo de 8 mois lorsque Manon et Hugo avaient 5 et 2 ans, nous sommes rentrés les sacoches pleines de souvenirs magiques et anecdotes inoubliables ! Nous confirmons que la famille n’est pas du tout un frein pour les escapades vélo d’un jour ou voyages au plus long court ! La clé de réussite réside, pour nous, dans la préparation pour verrouiller le voyage, anticiper un maximum les aléas tout en laissant de la place pour les rencontres, les « imprévus sympathiques » qui constituent une véritable richesse.

Renseignez-vous et sollicitez le retour d’expérience d’autres voyageurs, profitez des infos de la grande famille des cyclotouristes, toujours ravie de partager ses bons plans ! Le 2 roues est incontestablement un loisir intergénérationnel offrant une ouverture sur le monde ! Et surtout, faites confiance à vos enfants qui font preuve d’une incroyable capacité d’adaptation, véritable exemple pour nous les grands 😉

Aujourd’hui, nous partageons avec vous les principaux points à considérer pour organiser sereinement vos vacances à vélo en famille.

Adapter son vélotour à un rythme familial

Quelles sont vos motivations pour ce voyage à vélo en famille ? Probablement partager une expérience nouvelle avec vos enfants, qui laissera des souvenirs forts. Pour réussir ce pari, privilégier un circuit adapté où vous pourrez évoluer en sécurité, à votre rythme, observer l’environnement, sentir les parfums qui vous entourent et visiter sans marcher au pas de course !

Ne surestimez pas vos têtes blondes. Même si votre bout de chou enchaine les tours de pâté de maison, l’itinérance à vélo nécessite une certaine endurance et préparation, tout comme pour les adultes !

Lorsque vous sélectionnerez votre circuit, gardez en tête que vous allez pédaler en famille. Il faut donc adapter son périple (distance, dénivelé, types de sentiers…) en fonction de l’âge, du nombre d’enfants et de leurs capacités. Veillez à mixer les envies des petits et grands, et garder du temps pour les pauses détente et recharger les batteries.

Il est impératif de privilégier des voies aménagées, à l’écart de la circulation et d’exclure les routes départementales et nationales. Pédaler en famille, trouver du plaisir dans cette activité commune, afin d’avoir envie de repartir voyager à vélo exclut la recherche d’une performance sportive, de notre point de vue, dans les sorties ! La bonne combinaison pour nous : un rythme familial, une destination et saison adaptées aux envies et conditions physiques de sa tribu.

Les sites de l’AF3V (Association Françaises des Voies Vertes et Véloroutes) et de France Vélo Tourisme regorgent d’informations précieuses. N’hésitez pas à fouiller dans leurs rubriques et à vous rapprocher des offices de tourisme qui proposent souvent des guides ou fiches.

vOYAGE A VELO EN FAMILLE : La sécurité avant tout ! 

Que ce soit dans la période de préparation du voyage ou dans nos déplacements quotidiens, la question de la sécurité est omniprésente, et nous l’expliquons avec des mots adaptés à nos têtes blondes : équipement, règles de circulation, respect de la cohabitation avec d’autres cyclistes, engins motorisés à 2 ou 4 roues et les piétons.

Il ne faut pas oublier que les kids n’ont pas la même perception du danger que les adultes, que les nuisances sonores peuvent les interpeller autrement et entrainer des comportements étonnants. A nous de leur expliquer et rappeler régulièrement les consignes pour circuler en sécurité, de manière ludique, les initier pas à pas, anticiper au maximum les situations et surtout les équiper pour être vus et entendus sur les routes !

Les quatre essentiels d’après nous sont :

  1. d’équiper l’enfant avec un casque parfaitement adapté à son tour de tête, qui possède idéalement une lumière clignotante à l’arrière. Aujourd’hui, il en existe de toutes sortes : couleurs, animaux… à l’image du catalogue de Tête à casque
    Graines De Baroudeurs_Tete à casque (9)2. d’opter pour la star des routes : le gilet jaune. Un réflexe à adopter lorsque vous circulez en ville ou sur des tronçons nécessitant impérativement d’être vus tôt : routes, véloroutes par exempleGraines De Baroudeurs_gilet jaune enfant velo
    3. d’avoir des lumières réfléchissantes sur les rayons du vélo et à l’arrière4. vérifier que le matériel soit adapté à la taille de votre enfant et l’avoir testé quelques kilomètres avant de prendre le départ !

L’écarteur de trafic et la sonnette sont des accessoires intéressants également à prévoir.

Retrouvez d’autres infos complémentaires dans nos rubriques Matériel et séjours à vélo avec enfants.

La trousse à pharmacie des enfants en voyage

Nous sommes convaincus que consacrer du temps en amont de son roadtrip est le point crucial pour vivre pleinement et sereinement sa sortie d’un week-end ou d’un voyage long. Hors, même si nous essayons de baliser et anticiper au maximum les imprévus, il y a deux facteurs sur lesquels nous n’avons pas complètement la main mise : les conditions météorologiques et les petits ou gros bobos.

Toutefois, en emportant dans vos sacoches une pharmacie adaptée pour les maux des petits et grands, vous pourrez partir sans l’appréhension d’être pris au dépourvu sur les routes ou une nuit en rase campagne.

Rapprochez-vous de votre pédiatre ou médecin de famille pour établir la check-list idéale en fonction de la destination retenue et de la saison. L’occasion aussi de vérifier que les vaccins de la famille sont tous à jour. Un petit conseil : privilégier les médicaments non pas sous forme liquide mais de poudre. Croyez-nous sur parole : faire tomber son vélo à l’arrêt et découvrir le soir que le flacon de Doliprane s’est cassé pour se répandre dans la totalité de la pharmacie est particulièrement… poisseux ! Eviter aussi les suppositoires si vous partez en saison estivale ou dans un pays chaud.

Au sein de notre tribu, la trousse à pharmacie des enfants contient :

  • du Doliprane en sachets adaptés au poids des enfants
  • du désinfectant
  • des pansements
  • de la pommade pour les coups
  • du collyre
  • de l’anti-moustique
  • de l’arnica
  • du smecta
  • une solution de réhydradation
  • une pince à épiler pour enlever les éventuelles épines
  • un thermomètre
  • de la crème solaire
  • un aspivenin.

La garde-robes du cycliste

La préparation des sacoches peut vite devenir un véritable casse-tête ! Alors gardez à l’esprit qu’en voyage, il faut privilégier le pratico-pratique. Chaque membre de notre tribu part avec 4 tenues de rechange (adaptées suivant la saison à laquelle nous circulons).

Nous privilégions des vêtements techniques qui offrent un réel confort quotidien et un temps de séchage imbattable sur le fil à linge au camping où à l’arrière du convoi ! L’incontournable pour nous : les vêtements anti-UV offrant une garantie de protection contre le soleil.

Graines De Baroudeurs_t shirt anti UV enfant velo

Dans nos sacoches, nous embarquons par exemple pour une semaine de voyage à vélo en famille :

  • 4 culottes
  • 4 paires de chaussettes
  • T-shirt : 3 manches courtes / 1 longues
  • 2 pulls
  • 2 shorts
  • 2 pantalons
  • 1 tenue de pluie avec surchaussures
  • 1 casquette
  • 1 paire de lunettes de soleil
  • 1 veste
  • 1 gilet jaune.

Un conseil simple mais efficace : associer vos enfants aux préparatifs. Ils sont demandeurs et fiers ! Et, c’est aussi un excellent moyen pour les responsabiliser et les préparer à l’excursion

Prendre le temps de jouer pendant son vélotour

Le voyage en lui-même est passionnant et offre un véritable terrain de jeux grandeur nature. Au-delà des visites programmées au fil des étapes, nous emmenons des petits jeux (UNO, 7 familles), des livres et doudous pour les kids.

Ne vous chargez surtout pas, vous risqueriez de trainer du poids pour finalement vous apercevoir qu’en changeant chaque jour de lieu, une multitude d’activités s’offre à vous. A vous également de proposer des animations : se mettre dans la peau d’un détective pour observer la faune et la flore est un jeu passionnant, tout comme une promenade sur la plage avec chasse aux coquillages colorés ou encore une baignade dans un lac ou rivière.

Pensez à vous proposer une halte dans un parc municipal. Toboggans, balançoires, bac à sable… font le bonheur des enfants. En outre, l’avantage du vélo réside dans la proximité avec son enfant, qui est tout simplement magique ! Les interrogations spontanées sont nombreuses au fil du voyage, et nous pouvons en provoquer facilement grâce à cette incroyable salle de classe à ciel ouvert.

Où dormir pendant des vacances à vélo en famille ?

Camping, bivouac, auberge de jeunesse, hôtel, chambre d’hôtes, roulotte, accueil chez l’habitant…11 modes d’hébergement ont ainsi été testés par notre tribu pendant notre voyage à vélo de 8 mois, le bivouac restant notre chouchou !

Voyage a velo en famille_Graines De Baroudeurs

A vous de définir votre ou vos hébergements suivant vos aspirations familiales et budget. Nous aimons alterner entre ces possibilités pour casser la routine en créant une attente chez les petits, curieux d’atteindre le lieu du soir.

Si vous envisagez d’investir dans une tente. Nous conseillons de ne pas chercher le modèle de tente le plus léger à tout prix. Car certes, le poids est une donnée importante dans un biketrip, mais moindre qu’avec un sac sur le dos.

Pour notre grand voyage à vélo, nous avions opté pour la tente ultralight 4 places de Decathlon. Une chambre spacieuse où nous avions tous les 4 une vraie place pour notre matelas de sol, et un auvent dans lequel nous pouvions manger sur notre plaid, entourés des sacoches. Très intéressant pour les jours de mauvais temps.

Nous avions investi dans des matelas néoair qui nous ont offert un vrai confort en toutes circonstances. Pour les duvets : modèles sarcophages adaptés à la taille des enfants, une version chaude pour le printemps-automne et une plus légère pour l’été. Nous avons ainsi bivouaquer jusqu’à fin novembre sans avoir froid.

Vous pouvez apercevoir ces matériels et références dans notre article et vidéo dédiés au bivouac en famille.

Si l’expérience « Nuit chez l’habitant » vous tente, inscrivez-vous gratuitement sur le site dédié à l’accueil de cyclistes chez l’habitant : Warmshower. De formidables rencontres en perspective !

se nourrir pendant le voyage a velo 

Pas question de déjeuner ou dîner uniquement avec des féculents, même lorsque l’on voyage à vélo ! Nous expliquons à nos enfants qu’il est important de s’alimenter correctement afin de fournir les efforts nécessaires tout comme s’hydrater régulièrement sans attendre d’avoir soif. Nous ne répéterons jamais assez que le corps n’est pas une machine !

Nous embarquons dans le convoi vélo : notre « popote » permettant de cuisiner et manger, les condiments, produits de base pour 2 jours qui pouvaient être transportés sans problématique de chaine du froid.

Pour le frais, pensez à partir avec une petite glacière souple dans laquelle glisser chaque jour les laitages, la viande ou le poisson. Le froid peut être assuré par l’achat d’un pain de glace renouvelé quotidiennement en passant sur des marchés ou en ville pour l’achat du pain, des fruits et légumes et autres produits nécessaires à nos repas. Une véritable cuisine mobile en somme !

Complétez cette lecture avec :

Alors, prêts à oser vous lancer ? Racontez-nous votre premier voyage à vélo en famille !

La tribu des Baroudeurs en direct de Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme

L’aventure continue sur Facebook / Twitter Instagram / YouTube

0

 goûts / 2 Commentaires
Partager cet article:
  1. Carine /

    Bonjour !
    Un super article pour oser se lancer dans un voyage a velo en famille.
    Je vais le partager de ce pas.
    J’AURAIS AIME EPINGLER L’article dans mon pinterest. Pas d’image pour ce format prévu dans votre article ?

  2. Graines de baroudeurs /

    Bonjour Carine,
    Merci pour votre gentil mot et ravie de voir que les infos vous plaisent !
    je n’ai pas prevu d’image mais le note pour le préparer ces prochains jours. je ne manquerai pas de vous tenir informée.
    Belle journée !
    caroline

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler