03
Août-2015

Canal de Bourgogne à vélo > Tonnerre (89) > Lézinnes (89)

Après une semaine entre Jura et Doubs, nous récupérons Poupinette chez ses grands-parents à Dijon et poursuivons la route tous les 4. Direction : le canal de Bourgogne pour 5 jours de nouvelles découvertes. Autant dire que l’excitation est palpable chez tous les membres de la tribu !

Lessives, réapprovisionnement, contrôle de l’itinéraire, organisation des sacoches, chargement des vélos sur la voiture : lundi 27 juillet 2015, c’est une course effrénée contre la montre afin d’enfourcher à nouveau nos vélos au plus vite !

12h : nous grimpons enfin dans le bolide prêté par papy pour rejoindre Tonnerre dans l’Yonne où nous avons décidé de démarrer ce nouveau périple.

13h : casse-croûte dans le parc de l’abbaye de Fontenay à Marmagne, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981. Nous regrettons de ne pouvoir la visiter mais l’heure file…

16h : voiture stationnée sur le parking de la gare de Tonnerre.

17h : top départ ! Après avoir monté notre convoi exceptionnel, nous donnons le premier coup de pédale. Autant dire que nous sommes ultra motivés !
Après une première partie avec le vent dans le dos, nous terminons les 13 derniers km vent de face. Sinon ce serait trop facile pour une reprise voyons 😉

17h30 : une pluie fine commence à tomber. L’occasion d’étrenner notre équipement des mauvais jours. Mais bon sang où a t’on rangé cette maudite capote de pluie spéciale charrette ? Après un moment de flottement où nous imaginons faire demi-tour pour vérifier dans le coffre de la voiture, nous nous apercevons qu’elle est finalement rangée au chaud dans le sac à dos…

18h50 : arrivée au camping La Gravière du Moulin où l’accueil est un peu froid. Nous mettons cela sur le fait que la fermeture est annoncée dans 10 minutes. Et quand nous parlons de fermeture, c’est véritablement cette impression que nous ressentons en franchissant le portail de notre hébergement de la nuit ! 

Malgré l’obligation de fermer la barrière d’entrée à double tour, comme le bloc sanitaires, il faut reconnaître que ce camping est très bien équipé pour les cyclistes et les familles. Chapiteau avec tables, chaises, barbecues, sanitaires entièrement fermés (une douche sans courant d’air peut s’assimiler à un luxe par mauvais temps !), local avec frigo, congélateur, sèche-serviettes, coin bébé et abri vélos. Tarif ultra-compétitif : nous avons payé 7,20 € pour la nuit pour toute la famille !

19h30 : pendant que papou plante le campement, maman joue à la livreuse de pizzas. Malgré la pluie, la soirée est douce grâce aux échanges sympathiques avec un couple de Bretons circulant en tandem et une famille de Fontainebleau voyageant avec ses 3 enfants âgés de 5 ans à 8 mois : Hugo, Inès et Jules !

22h : douches, brossage de chicots et extinction des feux pour toute la tribu !

Distance : 20,71 km
Durée : 2 petites heures
Coup de cœur : le passage de l’écluse décorée !

Plus de photos sur Instagram : graines_de_baroudeurs et Facebook : Graines de baroudeurs

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler