13
fév-2016

Rémi Jallon, passionné au grand coeur

Le concours organisé par Auvergne Nouveau Monde est un réel succès pour notre tribu : les belles rencontres et la positive attitude des porteurs de projets sont au RDV. Nous voulions vous présenter l’un d’entre eux : Rémi Jallon qui mène plusieurs vies de front : vie personnelle, professionnelle et associative ! Un battant, humble, qui se donne sans compter pour les autres… Rencontre.

Bonjour Rémi, d’où viens-tu et où as-tu posé tes baskets ?

Salut les baroudeurs, je suis Auvergnat d’adoption ! Je suis né à Saint-Etienne et venu à Clermont-Fd pour mes études. Je suis rapidement tombé amoureux de la région. Il faut dire que je n’étais pas très objectif, j’ai un beau père 100 % auvergnat (Michel, avec qui je porte le projet Actif Massif aujourd’hui) qui m’a toujours parlé de ses volcans…
Mes parents tenaient un hôtel restaurant, les chambres se nommaient Puy de Dôme, Pariou, etc. Bref un petit coin d’Auvergne dans la Loire…

Cette région est donc ma nouvelle terre, celle où je me sens chez moi. Je vis à Clermont-Fd, avec Angélique, ma femme et Joshua (4 ans) et Eliott (20 mois) mes 2 garçons.
Capture d’écran 2016-02-12 à 15.00.28

Que fais-tu de beau dans la vie ?

Je suis chef de projet dans la domaine de l’informatique de gestion. Pour faire simple, on va dire que j’installe des logiciels destinés à gérer la comptabilité et l’exploitation des entreprises. Je ne suis pas pour autant informaticien. Mon coeur de métier réside dans la finance et le contrôle de gestion.
Je fait ce métier depuis 8 ans désormais. Celui-ci m’amène à « barouder » souvent :  Paris, Strasbourg, Les Sables d’Olonnes, Sallanches, Amiens,  etc. Comme vous dans quelques mois, je peux dire que j’ai fait le tour de France grâce à mon travail 😉
Même si c’est difficile de laisser sa famille toutes les semaines, mon boulot n’aurait pas de sens sans être au contact des clients. Dans mon domaine d’activité, le déplacement est le prix à payer pour vivre en province.
D’où te vient ce goût du trail ?

J’ai toujours baigné dans le monde de la course à pied par mon papa. J’ai tant de souvenir de lui avec son look flashi de marathonien
Petit j’étais fan de foot, à partir de 5 ans et jusqu’à mes 20 ans, je crois qu’il n’y avait rien de plus important à mes yeux que le ballon rond. En tout bon footeux, je me suis blessé 2 fois aux genoux, la course à pied a fait parti de la rééducation… et je me suis surpris à aimé ça.
J’ai commencé à faire suivre les baskets dans mes déplacements pro, c’est tellement devenu simple.
J’ai transféré ma passion du foot vers ce sport. J’ai commencé à courir dans les chemins autour de chez moi, puis au fur et à mesure je me suis retrouvé au sommet du Puy-De-Dôme.Je crois avoir parcouru tous les « balcons » surplombant Clermont … et à toutes heures, je crois que je ne m’en lasserai jamais…

remi

Comment est né le grand projet caritatif Générositrail ? 

En 1990, mon papa avait réalisé un raid humanitaire en course à pied (1200 km entre la Loire et l’Italie) au profit d’une association venant en aide aux enfants leucémiques. Je n’avais que 5 ans et les ondes positives que ce projet à engendrer se sont surement propager dans mon inconscient.
Un beau matin de 2013, aidé par le répondant de mon beau-frère, j’ai commencé à imaginer une bande de coureurs qui feraient le tour du parc des volcans d’Auvergne en relais et au profit d’une association caritative. Le Raid au cœur des Volcans était né : www.generositrail.com
La générosité c’est penser aux autres avant de penser à soi-même… Cette phrase résume l’état d’esprit qui a habité notre groupe pendant 1 an 1/2. Nous sommes fiers d’avoir impulsé un élan de générosité hors du commun auprès du public. Une aventure dont il n’est pas simple de se remettre, mais qui apporte tellement humainement parlant. Au-delà des fonds (5 000 € + achat d’une joëlette*) reversés à notre association partenaire Handi Cap Evasion**, je retiens surtout les rapports humains et les rencontres que nous avons faites.
Notre raid n’a duré qu’une semaine (septembre 2014), une parenthèse comme nous n’en vivrons qu’une seule fois dans notre vie… Je n’ose imaginer les impacts positifs que votre parenthèse de 7 mois aura sur vous.
* : Fauteuil roulant tout terrain, mono roue permettant la pratique de la randonnée pour les personnes à mobilité réduite.
** :  Handi Cap Evasion est affilié à la fédération française de randonnée et propose la pratique de la randonnée en associant Valides & invalides autour de la joëlette. 
Capture d’écran 2016-02-12 à 15.00.54
Capture d’écran 2016-02-12 à 15.01.59
Tu nous présentes l’autre grand projet que tu portes avec Actif Massif ?
Actif Massif propose un concept qui n’existe pas aujourd’hui dans le Massif Central : un gite authentique grande capacité proposant un accueil façon chambres d’hôte et qui est le socle d’une base nature multi-activités (Rando, Trail et jeux d’orientations dans un premier temps).
Nous souhaitons implanter ce refuge au cœur de la chaîne des Puys et plus particulièrement dans un endroit mythique pour les pratiquants de sports nature : l’ancien camp militaire de la fontaine du berger (commune d’Orcines).
Nous sommes 3 à porter ce projet, dont Thomas Lorblanchet, clermontois et athlète trail de haut niveau (champion du monde de trail 2009). Il est l’ambassadeur impliqué de ce projet. Pour la petite histoire, Thomas est devenu Traileur en s’alignant sur la course « Sancy-Puy de Dôme » en 2001 qui démarrait de la fontaine du berger. Il a depuis vu cette discipline grandir et en est aujourd’hui un acteur incontournable en France et à l’étranger.
Actif Massif va bien au delà d’un projet de gite, il propose un projet global et cohérent visant à dynamiser et redonner de la vie à la fontaine du berger.

Capture d’écran 2016-02-12 à 15.02.58

Tu partages avec nous ton actu du moment ?
Nous sommes en mode « projet ». Nous ne sommes pas (encore) propriétaires des murs et devons d’abord convaincre les institutionnels de la viabilité de notre projet.
Nous souhaitons donc créer une communauté de personnes rassemblées autour d’une volonté commune : #jeveuxactifmassif – c’est à dire disposer, à la fontaine du berger, d’une structure d’hébergement dynamique, et polyvalente comme le propose Actif Massif.
DOSSIER_RECH1

 

Comment peut-on suivre et soutenir tes projets ?
La meilleure façon de nous aider est de dire #jeveuxactifmassif, d’en parler autour de vous et dire que des mecs veulent faire de la fontaine du berger un lieu pour les pratiquants de sports nature du coin et d’ailleurs, et plus largement pour ceux qui aiment la chaîne des Puys.
Ensuite, nous profitons de l’appel à projets #UP! – Auvergne Nouveau Monde pour mettre en lumière notre concept et nous donner les moyens de concrétiser une campagne de communication digne de ce nom.
Nous avons lancé une campagne de financement participatif sur Ulule afin de financer cette dernière. Nous avons déjà atteint notre objectif de 3 500 euros depuis cette semaine 😉 La campagne continue encore jusqu’au 5 mars : ON COMPTE SUR LA COMMUNAUTE POUR FAIRE EXPLOSER LE COMPTEUR DE DONS ! On aimerait notamment bien récolter un peu + afin de travailler avec des architectes sur les esquisses et les propositions d’aménagements de notre gite. Infos détaillées ici.
Un petit mot ou une réflexion ? un endroit fétiche en Auvergne ?
Eh bien je réponds au 2 questions en même temps :
Tant mieux si la route est longue, on profitera un peu + du paysage : cette phrase résume bien notre état d’esprit du moment. Nous sommes des coureurs de fonds, nous irons au bout de la course visant à faire de la fontaine du berger une vitrine cohérente et adaptée au contexte actuel de nos volcans. 
A bientôt et merci les baroudeurs ! Vous offrez avec votre projet une formidable bouffée d’Oxygène et un bel esprit de famille. On aura tous l’impression de vivre ce tour de France avec vous. Profitez à fond de ce moment unique, on s’occupera bien de notre Auvergne en votre absence… Rémi.
Merci à toi Rémi et bon vent, nous sommes avec toi à 200 % dans tes beaux projets ! A notre retour, tu nous apprendras à courir et nous à pédaler en famille 😉

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler