12
Juil-2015

Charente-Maritime-Vendée > Marans (17) > La Faute-sur-Mer (85)

Nous quittons le Marais Poitevin et la Vélo Francette après une nuit calme au Park & Suites. Cap sur la Vélodyssée !

Samedi 11 juillet, il est l’heure de dire bye bye à Marans, capitale du marais desséché et de poursuivre notre chemin sur les pistes cyclables de Vendée.

Le vent sera de la partie aujourd’hui et nous nous arrêtons pour enfiler nos vestes à peine le port dépassé. Première surprise du jour, la sacoche avant est collante : une bouteille de doliprane s’est cassée dans la pharmacie des enfants. Tu as des enfants : tu vas certainement compatir, tu n’en as pas : le dolip est le médicament dont raffole les enfants mais pas les parents parce qu’il a beau être rose et sentir bon la fraise, c’est le frère jumeau du miel ! 

Positive attitude : nous avons gagné 25g de bagages pour avancer et rejoindre la passerelle du Brault où l’éclusier nous propose de faire halte pour assister au passage des bateaux qui naviguent. Moment parfait pour casse-croûter tout en expliquant à Manon comment cette grosse installation fonctionne aussi aisément.

Il est déjà 15h, il est temps de poursuivre notre route, direction Saint-Michel-en-l’herm en passant par le canal de Luçon. Merci à l’office de tourisme pour ses conseils et documentations remises pour la suite de notre itinéraire en Vendée.

Nous avons bien « les vélos en main » mais la première chute du duo Papou-Poupinette est à noter : heureusement sur l’herbe (le patriarche s’est fait avoir par ses chaussures fixantes !).

Après 88 « c’est quand qu’on arrive à la mer ? », nous enjambons la digue… Quelle vue !

20h sonne lorsque nous atteignons le camping des Flots Bleus, où l’accueil tranche avec la convivialité des derniers jours. Manon sympathise avec Maëlle et Julien, arrivés de la région parisienne pour leurs vacances, pendant que nous installons le campement avec de plus en plus d’aisance. Merci à leurs parents qui nous proposent de mettre au frais nos produits dans leur bungalow !

Distance : 45,20 km
Durée : 8h avec une belle pause déjeuner et toujours de nombreux arrêts photos !
Coup de coeur : passerelle du Brault

Etape très bien balisée qui nous a permis d’atteindre La Faute-sur-Mer qui s’étire longuement vers la pointe d’Arçay.

Retrouvez-nous sur Instagram : graines_de_baroudeurs et Facebook :Graines de baroudeurs

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler