25
juil-2015

Lorsque nous avons franchi les grilles de la Saline royale d’Arc et Senans, nous nous attendions à parcourir un site grandiose, mais nous étions loin de nous douter que cette étape resterait gravée dans nos mémoires pour une autre raison !

Après avoir traversé la sublime forêt de Chaux, nous atteignons la Saline royale. Après 4h de pédalage, notre première expression commune en posant le pied à terre devant cette cité des utopies est « wouahou » !

Nous déjeunons rapidement avec Pipou devant ce chef d’oeuvre du siècle des Lumières, impatients de pénétrer dans l’enceinte en forme de demi-lune pour découvrir l’histoire du lieu et de son architecte visionnaire Claude Nicolas Ledoux (1736-1806).

Billet en poche, écusson sur nos T-shirts, nous découvrons attentifs l’histoire de cette Manufacture destinée à la production de sel sur ordre de Louis XV.

Construite entre 1775 et 1779, la Saline sera ensuite abandonnée, pillée, endommagée par un incendie au début du XXème siècle avant d’être acquise par le département du Doubs en 1927 et d’être classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1982. Il s’agit d’ailleurs de la première architecture industrielle au monde à bénéficier de cette reconnaissance, en raison de l’idéal de progrès qu’elle traduit à travers son organisation rationnelle et hiérarchisée du travail.

Merci à notre guide conférencier Alicia pour la visite instructive et les anecdotes livrées sur Mr Ledoux ! Nous avons admiré les maquettes présentées dans la partie musée qui rend hommage à ce dernier, et vous incitons à faire une halte au-dessus de celle de la maison du plaisir… Quelle imagination ces architectes !

Sous un magnifique ciel bleu, nous arpentons ensuite la quinzaine de jardins qui entourent les bâtiments sur 4 hectares. Éclectisme de formes et de couleurs, nous comprenons aisément qu’un festival annuel soit organisé entre juin et septembre !

Dans le cadre de sa programmation culturelle 2015, la Saline propose la formidable exposition Mines de sel. Celle-ci offre une vision contemporaine de l’exploitation salicole, en valorisant les hommes, femmes et enfants qui vouent leur vie à cette activité. Coup de cœur pour la scénographie imaginée autour des photos de Catherine Gaudin et Seydou Touré, réalisées dans 12 pays tels que la France, la Bolivie, la Chine ou le Vietnam. 

Quant à Hugo, nous ne savons pas si c’est l’exposition permanente Histoire du sel ou la belle maison du Directeur qui lui ont donné des ailes mais en tout cas, c’est sourire aux lèvres qu’il s’est élancé pour effectuer ses premiers pas ! Un futur historien dans l’âme qui sait ?

Une visite incontournable si vous êtes de passage dans le Doubs !

Pour en savoir plus et organiser votre visite :
Saline Royale – 25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com
03 81 54 45 45
Le site se découvre suivant vos envies en visite libre ou guidée ou à l’aide d’un audio-guide.
Mention spéciale pour les visites avec plaques en braille pour mal et non-voyants sur réservation.

La suite sur Instagram : graines_de_baroudeurs et Facebook : Graines de baroudeurs

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler