18
jan-2017

Biketrip avec loustiks

Voyager avec des enfants et en particulier les siens, c’est oser le pari de vivre ensemble une aventure atypique, unique et excitante ! Et concrètement au quotidien, ça se passe comment ?!

Amis baroudeurs d’ici et d’ailleurs bonjour !

Vous n’êtes pas sans connaître les expressions « les voyages font grandir » ou « les voyages forment la jeunesse » ? Inciter nos enfants à la bonne curiosite, aux questionnements, aux rencontres et à croire en leurs rêves, et ce au-delà des frontières rassurantes de notre environnement familier, c’est le leitmotiv de notre tribu.

Mais aujourd’hui, jeunes padawans, nous voulions nous adresser à vous avec encore plus de sincérité qu’habituellement. Oui nous avons décidé de vous montrer l’envers du décor, pas toujours fait de paillettes, licornes et schokobons. Les parents ne sont pas tous sponsorisés par Bisounours & co !

IMG_2230IMG_2009IMG_2138

un tour de france a velo en famille = des mollets et un mental de sportif !

Cette affirmation, on l’a souvent entendu pendant le voyage mais également depuis notre retour à la maison. Hop hop hop, on vous arrête immédiatement : ce n’est pas la distance mais la gestion des enfants H24 qui a été le plus sportif pendant nos 8 mois de vie nomade !

On a clairement appris à devenir des parents voyageurs, dans un environnement changeant au quotidien. C’est un sacré défi que nous sommes contents d’avoir relevé, bien davantage que le tour de France en lui-même !

Car oui, vous n’êtes pas sans le savoir : on a beau les aimer fort fort fort nos loustiks, parfois avouons qu’on aurait apprécié qu’il soit fort fort fort loin pour nous laisser respirer quelques secondes pendant notre roadtrip. Avant de nous lancer vos boots, finissez de lire l’article 😉

IMG_2332IMG_2135

Vivre 24 heures sur 24 ensemble

Plus sérieusement, on les adore et si c’était à refaire bien sûr, on foncerait les yeux fermés chevaucher notre convoi exceptionnel. Mais car il y a toujours un MAIS ! Sachez qu’il faut bien avoir en tête avant le départ que ce ne sera pas toujours rose au quotidien, bien se le dire, se le répéter ! Le voyage n’enlève pas les phases d’opposition, les pleurs et cris… Certaines situations appellent même à amplifier ces phénomènes paranormaux 😉

Comme à la maison, il faut que les enfants comprennent qu’il y a toujours des règles à respecter, une bonne hygiène alimentaire et corporelle à ne pas négliger. Cela peut paraitre une évidence mais il aura fallu du temps par exemple pour que les kids comprennent qu’on ne quitte pas la table (comprendre souvent le plaid à même le sol) sans demander l’autorisation après avoir bien terminé ses assiettes, alors que l’appel des jeux est important !

Contrairement à la maison, où petits et grands peuvent jouir d’espaces et loisirs différents à certains moments de la journée, le voyage nous fait cohabiter dans un lieu parfois réduit (la tente au hasard !) et qu’il faut apprendre à tous bien vivre ensemble, à respecter la zone, aussi petite soit-elle, de ses voisins.

On garde aussi en tête que nous adultes, avons nos petits défauts sinon ce ne serait pas drôle ! Et surtout : on a beau essayé de jouer avec les enfants comme des enfants, on reste un adulte marchant à 4 pattes, sautant avec plus ou moins de légèreté lors du 1,2, 3 soleil, et que le parc municipal c’est sympa mais au bout d’une dizaine de descentes de tobbogan, la petite mousse fraiche servie dans le pub d’à côté commence sérieusement à te faire de l’oeil avec sa terrasse ombragée, mais non tu dois rester à ton poste ! Que celui dont cette pensée n’a jamais effleuré l’esprit se présente de suite !

IMG_2188

des Réflexions partagees sur le voyage avec des enfants

Voici nos pensées, que nous avons exprimé à d’autres parents voyageurs rencontrés au fil des chemins. Tout le monde semble d’accord sur ces propos et sur le fait qu’on repartirait pourtant bien sûr tous de bon cœur en famille car les petits bouts nous amènent aussi tellement au fil des jours, ils donnent une saveur différente à nos aventures, certainement plus forte et rendent incontestablement les échanges spontanés plus faciles !

L’âge des enfants au moment du roadtrip est un facteur important également dont nous aurons l’occasion de reparler par la suite !

Bref, vous l’aurez compris : si vous voulez partir au calme pour vous reposer, respirer tout en observant le soleil couchant sur les magnifiques carelets de Charente-Maritime, faire trempette le long du canal de Bourgogne (sans finir complètement trempés) ou encore voir les champignons poussés dans le silence des bois landais… Faudra peut-être attendre que vos enfants grandissent 😉

N’hésitez pas à commenter, à nous poser vos questions, nous serons ravis d’échanger avec vous ! En attendant, bon visionnage de cette vidéo réalisée à 6 mains (merci assistante Poupinette !) pour laquelle on s’est clairement amusé tous les 4 à retranscrire les petits accrochages du quotidien sur la route… Heureusement le ridicule ne tue pas !

Caroline, Cédric, Manon et Hugo en direct de Lempdes dans le Puy-de-Dôme

Rejoignez-nous sur Facebook / Twitter Instagram / YouTube

https://www.youtube.com/edit?video_id=2RAo_gLGGao

IMG_6410

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler